sydneyrx2014.com Available ED Drugstore is an 1st. pharmacy providing a individual service to the society in Australia. Over 80,000 extremely satisfied buyers! We're your medication drug store cialis australia and have provided trusted service to families in Australia for over 15 years.

Microsoft word - cri06_dec_04.doc

Déc. 2004
Feuille d’informations du SNJ France 3
Editorial
Témoignage
Chronique d’un plan social annoncé
CDD : si Papet savait…
0 000 euros. C’est le prix du licenciement Il y a ceux qui, en désespoir de cause, ont jeté
d’un CDD à France 3. C’est en tout cas le le gant et ont fini par trouver le chemin des
3 prix calculé et proposé systématiquement prud’hommes (cf. Cri de la mire du mois
par la direction lors d’une procédure aux dernier). Et puis il y a tous les autres, ceux qui
prud’hommes. Pourtant, pas un CDD n’a le même y croient encore, ceux qui pensent, qu’un jour
nombre de jours travaillés, le même nombre de peut-être, le dernier D de CDD se transformera
contrats. France 3 ne fait pas dans la nuance. Son en I.
plan social des CDD est en marche. Elle accepte de payer pour ne pas être jugée sur le fond. Son calcul est efficace puisque les juridictions ientôt quatre ans de contrats non stop à prud’homales la condamnent à payer aux salariés France 3. 842 jours exactement. Je n’ai pas qui l’attaquent ces fameux 30 000 euros qu’elle a vu le temps passer. Jamais malade, toujours si généreusement proposés, sans tenir compte de prête à partir en reportage de nuit ou au petit matin, la spécificité de chaque cas. Certains ont fait appel quand l’actualité s’impose de la première neige à la et ont obtenu une somme plus importante, plus en mort de Françoise Sagan… Quel métier génial. rapport avec leur temps passé dans l’entreprise, D’ailleurs, sur le terrain, on me considère comme plus en rapport avec le préjudice que constitue la un des piliers de la rédaction. Forcément avec trois raréfaction puis l’arrêt des collaborations. Tant semaines de vacances par an, je fais tourner la mieux. Le SNJ aidera par ses conseils juridiques boutique : à Noël, à Pâques, le 8 mai, le 14 juillet, tous ceux qui souhaitent entamer une procédure. le 15 août, le 1er novembre, le 11 novembre, les week end. Pendant que mes confrères statutaires Et puis il y les autres, ceux qui souhaitent toujours font du ski en février, prennent des vacances en exercer leur métier au sein de la chaîne, ceux qui Corse l’été… Moi, je bats la campagne, j’engrange s’accrochent tant bien que mal à un avenir en les reportages. Merci, chers statutaires de prendre forme de CDI (voir texte ci-contre). Ceux là, le SNJ de longues vacances. Profitez-en, car moi j’en ne les oublie pas. Nous continuerons à les profite aussi. Mille mercis. Quel beau métier ! défendre dans chacune de nos rédactions et lors Si vous alliez sur Sierra, vous verriez, il y a des commissions paritaires. C’est pour eux que vraiment de quoi être fière… Ma liste est longue. Si nous demandons une négociation nationale sur vous tapez mon nom, depuis quatre ans, ça fait l’emploi. Pas question de constituer comme 802 reportages. Et en plus, régulièrement, ils certaines organisations syndicales une short-list remontent au National, même pas recommentés. arbitraire de quelques noms sortis d’un chapeau. Vu de la région, c’est une satisfaction absolue. La rédaction nationale subit actuellement ce type Quand soudain la présentatrice ou le présentateur du national prononce votre nom, dans ces cas là, je Au SNJ, nous n’avons pas la requalification me prends à rêver… Et de me dire : peut-être que sélective. Seulement des principes. Que ça plaise M. Papet, notre grand DRH, sait qui je suis. Peut- être que M. Papet a vu mon reportage, et il l’a adoré… Si seulement M. Papet avait vu mes Carole Petit, Secrétaire Générale
reportages diffusés au Soir 3, j’aurais une vraie (suite p.3)
SNJ France 3 – Pièce R 206 – 7, esplanade Henri de France – 75907 Paris cedex 15 Il a testé pour nous
JRI : le métier qui me faisait rêver

Les aventures de l’envoyé spécial du Cri de la Mire continuent. Après avoir passé son
entretien carrière (
Cri de la Mire n° 4), après avoir été recalé le mois dernier par le jury
de la compétence complémentaire (voir
Cri de la Mire n°5), il est désormais retourné
dans sa rédaction et à son métier d’origine : JRI.

le travail au quotidien des quelques 453 JRI qui travaillent en son sein. La plupart V ans, vingt ans ou bien davantage, d’entre nous ne sont en effet considérés qu’importe. J’exerce le métier qui me faisait rêver quand j’étais petit. En réalité, je ne rêvais pas d’être JRI. Le terme est déjà ésotérique, mystérieux, pour les grandes personnes que sont les téléspectateurs, le JRI est un primate doté d’un cerveau. L’Homo Jirius est capable de comprendre môme. Non, je voulais être « caméraman à ce que comprend son confrère rédacteur, la télé». Pas encore JRI, Journaliste l’Homo Rédactus. Bien sûr, ils existent les croyez-le si vous voulez, pour JRI à Paris :
certains cadres de l’entreprise métaphoresque et
incompétenciabiliste…
semblent pas avoir gardé une « On s’attachera à
privilégier le plan qui fait
sens (le plan séquence), à
construire une image qui
donne du relief aux
situations (irruption dans le
fait, pour beaucoup, un drôle cadre d’éléments
disparates qui peuvent
écrire une métaphore). »
Extrait du nouveau projet éditorial
la caméra. Un outil un peu de F3 Paris-Idf
boutons, plein de mystère pour le profane. Ce même profane que l’on croise souvent au hasard des reportages. Il n’est pas bien atteints de zoomite. Pour qui l’utilisation vacances, d’un œil amusé où luit une petite dogme, et qui vous transforment le minois pointe d’envie. C’est normal. Un quidam rappelle peut-être son mois d’août au Grau du Roi. A l’opposé, il y a ceux qui nous prennent carrément pour des aventuriers, de véritables Rouletabille de l’image. Pleins aux as, toutes les filles sont à nos mer. Mais, ces professionnels d’opérette ne sont pas plus légions dans le métier de Mais, pourquoi nos chers téléspectateurs Oui, ils existent ceux qui aiment vraiment connaîtraient-ils davantage les réalités leur métier. Qui filment avec leur cœur, d’une profession qu’une direction de chaîne de service public comme France 3, (suite page 3)
ignore. Car elle semble vraiment ignorer Si Papet savait…
JRI, le métier qui me faisait rêver
(suite de la page une)
(suite de la page 2)
Je ne serais pas considérée par tous les directeurs avec leurs tripes. Qui ramènent « les images régionaux et rédacteurs en chef comme un problème : qu’on aimerait voir plus souvent ». Au péril de 842 jours. Une de plus ! Si seulement M. Papet avait vu leur santé quand ce n’est pas de leur vie. mes reportages, je deviendrais enfin une CDI. Je Marcher, courir, sauter, tourner, de jour, de n’aurais plus cette épée de Damoclès accrochée au- nuit, partout. Et longtemps. Pendant des dessus de la tête. Je ne passerais plus pour une terroriste dès que je donne mon opinion en conférence années. Avec parfois comme récompense le de rédaction. Je pourrais savoir si je travaille ou non la grand prix Albert Machin pour certains. Tant semaine prochaine. Je pourrais planifier des mieux pour eux. Les autres, la majorité, se reportages à moyen terme. Je pourrais faire des projets contentent de travailler le plus souvent dans en famille et avec mes amis. Je pourrais faire un l’anonymat, et l’urgence du quotidien. Avec en emprunt à la banque. Je pourrais prendre des prime une lombalgie tenace qui n’est pas près vacances. J’aurais droit aux entretiens formations avec professionnelle. Aïe ! Et une baisse de leur pouvoir d’achat de 5 %. Ouille ! Pourtant ces Ah mon rédacteur en chef, qui cesserait enfin en ma présence de se prendre pour un marchand d’esclaves. journalistes reporters d’images sont mis dans Ah mon rédacteur en chef, qui cesserait de me répéter le même sac que les jeanfoutres. Dans les à longueur d’année, que je lui dois tout. Ah mon rédacteur en chef, qui arrêterait enfin, avant chaque paritaire, d’appliquer la politique de la carotte. rédacteurs en chef ne s’adressent jamais à eux quand ils discutent choix et angles des Si seulement M. Papet, les directeurs régionaux et tous reportages. Seuls les rédacteurs ont voix au les rédacteurs en chef savaient à quel point je suis fière chapitre, c’est avant tout « leur » sujet, n’est- d’avoir une carte de presse, que pour rien au monde je ce pas ? Quant à l’évolution de leur carrière, ne l’abandonnerais, même pas contre 30 000 euros. S’ils savaient à quel point j’aime mon métier, si seulement ils pouvaient mesurer le courage, la volonté des JRI réd’chefs ? Et quand enfin la direction et la force de caractère qu’il faut pour travailler dans semble vouloir s’intéresser à leur situation, des conditions de déni total de la personne, c’est pour leur proposer d’être des rédacteurs conséquence de notre statut kleenex, ils au rabais via la compétence complémentaire comprendraient qu’ils ont à faire à des femmes et à des hommes remarquables. Des journalistes hors pair, qui prouvent tous les jours sur le terrain qu’ils aiment J’sais pas vous, mais moi ça m’fait pas France 3, et que France 3 peut compter sur eux. vraiment vibrer ! Et si j’avais pour seule et Une journaliste CDD,
grande ambition de faire de l’image, toujours « 842 jours »
de l’image, encore de l’image. Ce que je sais faire de mieux, quoi. A force d’entendre Mag3 : Provoc ou intox ?
chanter sur tous les airs que la télé c’est avant Les deux, mon capitaine !
tout de l’image, j’ai fini par y croire. Sauf que… tout le monde à l’air de s’en foutre. Tout Dans son numéro de novembre, Mag 3-La voix de le monde, sauf les JRI… et moi ! Alors, je me son maître aboie mais le Cri de la Mire peut prends à rêver qu’un jour un journaliste encore crier plus fort. : Mona Lisa (c’est génial), reporter d’image en chef existerait dans les 24 Horizon 2008 (c’est prodigieux), les partenariats rédactions que compte notre belle chaîne. avec les collectivités locales (c’est indispensable), Quelqu’un, dont le métier serait de rappeler les JRI bientôt monteurs (c’est phénoménal), au quotidien, aux crânes d’œufs qui ne l’ont France 3 au secours des précaires (c’est évident), toujours pas compris, qu’un « sujet image » l’ouverture des télés locales privées (c’est est un pléonasme. La tâche ne serait pas facile, j’en conviens, Voilà au moins un chef Ne manquez donc surtout pas ce futur collector, à qui servirait à quelque chose au sein d’une ranger en bonne place au rayon de la propagande rédaction. Mais, je sens que j’m’énerve, c’est inepto-provocatrice. Peut aussi servir à enrichir sa collection de photos des plus grosses parts gamberger. Et puis, j’ai du boulot qui Lisez, réagissez ! Les courriels de félicitations
sont à adresser à notre confrère ( ?) « rédac chef »
de Mag3-La voix de son maître :
leduc@exchange.france3.fr
et pas oublier les cassettes. J’ai un métier, moi, Monsieur ! Echo des Locales
F3 Lyon respecte les droits d’auteurs (des autres)
De quoi y perdre son Basque
"Il est important que les éléments sonores diffusés Mardi 18 octobre, l'AFP, relayée par LCI et quelques radios soient portés à la connaissance des sociétés nationales, annonce la découverte de deux nouvelles chargées de la gestion des droits d'auteur, faute de caches d'armes à St Pierre d'Irube et Urrugne après le quoi la responsabilité juridique de France 3 pourrait coup de filet anti-ETA réalisé quinze jours auparavant. Après vérifications et recoupements les confrères de Cet extrait est celui d'une note du rédacteur en chef France 3 Euskal Herri-Pays Basque parviennent à la conclusion que les " deux nouvelles caches" ne sont en fait que les stocks d'armes déjà découverts le 3 octobre. C'est curieux cette manie qu'on les red. chef de Information donnée dans le JTR le soir même et confirmée depuis dans la PQR. Les journalistes de terrain n'ont fait Surtout que la note concerne les droits d'auteur des que leur travail. Pourtant, mardi soir toujours, Elise Lucet artistes interprètes et qu'elle tombe au moment où, à dans le 19/20, annonce, péremptoire, que "deux nouvelles Lyon, tant en DP qu'en CE nous réclamons la caches contenant armes de guerre et lance-roquette" ont rédaction d'une charte garantissant les droits moraux bien été mises au jour, commentaire illustré par des images des journalistes, dans le cadre de la mise en place signées par les équipes de Bayonne. Deux infos d'un serveur informatisé répondant au doux nom de contradictoires, l'une vérifiée, l'autre reprise sans recul, dans une même tranche (de quoi en perdre son latin ou plutôt son basque !). Vive le réseau, la proximité et le respect du travail des confrères. Une fois de plus le Un syndicaliste est né….
spectaculaire et le suivisme ont pris le pas sur le sérieux et Lors du dernier concours d’entrée à la joie de devenir un jour JCC,5 JRI de la Réd Nat eurent le plaisir d’être lauréat. Ulysse Gosset,toujours directeur de la Entendons l'appel des sirènes.
Rédaction Nationale ,pour des raisons budgétaires, Dans la nuit de 28 au 29 octobre, les sirènes de Nancy se s’est opposé fermement au départ des 5 JRI en déclenchent pour une raison indéterminée. Deux heures formation. Pas question qu’ils partent ensemble. durant, elles ont hurlé. 4 000 appels au centre de secours Discrètement il les convoque. But de la manœuvre : de la ville.Cellule de crise en préfecture. que les lauréats acceptent pour trois d’entre eux de Le lendemain matin conférence de rédaction: que faisons-nous sur ce qui a tenu éveillée une grande partie de la ville reporter leur formation. Pas de chance, le délégué la nuit dernière? Réponse : un off, parce qu'un syndical SNJ est invité par les JRI. Il faudra d’ailleurs correspondant est allé en préfecture. Sur les images pas de rappeler que c’est un droit des salariés, pour qu’UG, son de sirène. L'équipe qui se rend en préfecture apprend accepte que le DS assiste à la réunion. Inutile de que le rédacteur en chef de la locale se trouvait à la vous dire que la présence du DS a fait échouer le tout préfecture la veille. Il a assisté à la prise d'images du Episode 2 : rendez-vous express chez Patrice Papet. correspondant sans bouger, il a regardé l'interview réalisée Il admet que le report de la formation n’arrangerait par nos confrères de France Bleu et M6. Certes le cadre ne pas forcément le problème et que si le tout résidait en question y était pour autre chose (il représentait France 3 un problème budgétaire, la DG pouvait étudier la pour une émission enregistrée en préfecture), il n'empêche qu'il semble en avoir oublié jusqu'à l'existence de sa carte chose. Episode 3 chez Emmanuel Yvon. Il tente de de presse. Le lendemain matin, évidemment il n'en a rien défendre la méthode Gosset : « Etalement des dit. Le soir venu, il aura donc fallu regarder M6 pour avoir formations, tout est arrangé, personne ne sera lésé », un sujet sur cet épisode. Quel dommage, c'est pourtant Et si de nouveaux JRI de la Réd Nat accèdent à la « Pas de problème, mais c’est vrai que c’est pas Poitiers : inspection du travail sanglante
simple ». Le ton monte et nous expliquons fermement Fin août, l’inspectrice du travail de la Vienne opère une que si nous n’obtenions pas gain de cause,la « descente » dans les locaux de France 3 à Poitiers. S’en direction se mettait dans la situation de dénoncer est suivi un rapport sanglant réclamant à la direction avant fin décembre de requalifier 38 contrats de CDD en CDI… Un courrier suivra et ces écrits finiront notre travail de rien que pour la station de Poitiers ! Oui, pas moins de 38 personnes! Le problème, c’est que l’Inspection du travail ne sape. Nous obtiendrons le départ simultané des 5 JRI s’est pas forcément basée sur les critères d’ancienneté en formation. Attendant la confirmation de l’info par dans la boîte (les CDD historiques). C’est (sauf preuve du directeur de la Réd. Nat notre délégué syndical contraire) la première fois à France 3 qu’une inspection du patientera 48 heures avant de provoquer un rendez- travail établit précisément une liste de noms dans son vous et là miracle de l’orgueil, Ulysse Gosset ouvrez les guillemets : vous voyez, j’ai bien fait de tenir sur La Direction de F3 Limousin Poitou-Charentes en tout cas mes positions face à la DG, ils ont fini par entendre est bien embarrassée par cette affaire et a demandé un raison. Quel talent ! Morale de l’histoire : il ne suffit délai pour réfléchir… Quant à l’inspecteur du travail de pas de s’appeler Ulysse pour être un héros.
Haute-Vienne, il a fait lui aussi une petite virée à F3 Limoges …

Source: http://www.snj-francetv.fr/old/cri_de_la_mire/cri06_dec_04.pdf

marianoacciardi.com.ar

El ADD: ¿Una “locura” contemporánea o un nuevo dispositivo disciplinario? - Lic. Mariano Acciardi – (54 9 11) 15 41872423 – Eje Temático: Estigmatización del paciente psiquiátrico. Temática: Psiquiatría y Psicoanálisis Palabras claves: ADD, ADDH, Atención, Educación, Narrativas contemporáneas. Abstract: Asistimos hoy a una suerte de “epidemia” de lo que tranquilizadorame

Untitled

252 Letter from chairman Dear shareholder I look forward to welcoming you at the meeting. I have pleasure in inviting you to attend the 95th annual general meeting (AGM) of Barloworld Limited, to be held in the Tokyo Meeting room, Barloworld Corporate Office, 180 Katherine Street, Sandton, on Wednesday, 25 January 2012 at 12:30. t notice of AGM setting out the resolutions to be propos

Copyright © 2010-2014 Pdf Medical Search